• A8 L
    A8 L
    Prix: dès 109'480.00 CHF**

    Consommation (mixte)*: 8.0–5.6 l/100 km

    Émissions de CO2 (mixtes)*: 182–146 g/km

    **Prix mentionnés avec Bonus Premium inclus.

  • A4 Avant g-tron
    A4 Avant g-tron

    Consommation (mixte)*: 4.3–3.8 l/100 km CNG | Benzin 6,5–5,5 l/100 km

    Émissions de CO2 (mixtes)*: 117–111 g/km CNG | Benzin 147–139 g/km

    L’Audi A4 Avant g-tron de l’année-modèle en cours (2018) est en rupture de stock et ne peut donc plus être commandée. Vous trouverez des véhicules d’occasion du modèle actuel chez votre partenaire Audi.

  • A5 Sportback g-tron
    A5 Sportback g-tron

    Consommation (mixte)*: 4.3–4.1 l/100 km CNG | Benzin 6,4–6,1 l/100 km

    Émissions de CO2 (mixtes)*: 115–111 g/km CNG | Benzin 147–139 g/km

    L’Audi A5 Sportback g-tron de l’année-modèle en cours (2018) est en rupture de stock et ne peut donc plus être commandée. Vous trouverez des véhicules d’occasion du modèle actuel chez votre partenaire Audi.

  • Modèles Audi g-tron
layer-image-technologie.jpg

Le revêtement au plasma en tant qu’exemple

Le plasma est aussi désigné comme le « quatrième état » de la matière qui, par un apport énergétique dû à la pression, la température ou une décharge électrique, passe à son état gazeux dans lequel se produit une ionisation partielle. Chez Audi, on utilise le revêtement au plasma dans la production en série de moteurs. Il en résulte une consommation réduite de carburant et d’huile.

Le processus de revêtement Dans un premier temps, on procède au sablage des surfaces de glissement du cylindre afin de les rendre rugueuses, suivi du nettoyage.
Ensuite, un métal en poudre liquéfié à une température de 15 000 °C est pulvérisé à très grande vitesse sur la surface de glissement du cylindre. Cette couche s’amalgame à la surface en aluminium du carter moteur. Le revêtement au plasma fini de la surface de glissement du cylindre montre de minuscules pores et trous qui se remplissent d’huile lorsque le moteur tourne.
Ce revêtement au plasma permet le glissement des pistons du moteur sur la surface de glissement du cylindre avec un minimum de perte de puissance due au frottement. Une résistance de frottement moindre signifie une consommation de carburant réduite et moins d’émissions de gaz d’échappement. De plus, ce revêtement au plasma est extrêmement résistant.
Pour l’avenir du recyclage de moteurs, cette technique de finition signifie un développement révolutionnaire. L’application de matière permet de rétablir le diamètre d’origine dans les carters moteur usés. En conséquence, des pistons de dimension d’origine peuvent être utilisés. Ceci ne permet pas seulement de baisser le coût du recyclage mais également le recyclage économiquement satisfaisant de composants non recyclables jusque-là, tels que par exemple des carters moteur en aluminium.
Des idées innovantes ainsi que la mise en œuvre des technologies les plus récentes ne s’avèrent pas seulement rentables, mais caractérisent le recyclage chez Audi depuis 1947.