• A4 Avant g-tron
    A4 Avant g-tron

    Consommation de carburant (mixte)*: 4.3–3.8 l/100 km CNG | Benzin 6,5–5,5 l/100 km

    Émissions de CO₂: 117–111 g/km CNG | Benzin 147–139 g/km

    L’Audi A4 Avant g-tron de l’année-modèle en cours (2018) est en rupture de stock et ne peut donc plus être commandée. Vous trouverez des véhicules d’occasion du modèle actuel chez votre partenaire Audi.

  • A5 Sportback g-tron
    A5 Sportback g-tron

    Consommation de carburant (mixte)*: 4.3–4.1 l/100 km CNG | Benzin 6,4–6,1 l/100 km

    Émissions de CO₂: 115–111 g/km CNG | Benzin 147–139 g/km

    L’Audi A5 Sportback g-tron de l’année-modèle en cours (2018) est en rupture de stock et ne peut donc plus être commandée. Vous trouverez des véhicules d’occasion du modèle actuel chez votre partenaire Audi.

  • Modèles Audi g-tron
1300x551_AA3_D_11109.jpg

Récupération d’énergie

Freiner pour charger la batterie.

Le terme «récupérer» vient du latin et signifie «reprendre, rentrer en possession de». Le principe de la récupération est le suivant: durant la phase de freinage d’un véhicule classique, l’énergie cinétique est transformée par le freinage en énergie thermique, non utilisable en tant que telle. Avec un système de récupération, l’énergie cinétique est transformée en énergie électrique exploitable. Dès que la voiture se trouve en phase de décélération ou de freinage, la tension du générateur est augmentée via le réseau de bord. Durant ces phases, le générateur peut convertir l’énergie cinétique du véhicule en énergie électrique, emmagasinée dans la batterie de bord. Lors des prochaines phases d’accélération ou de vitesse constante, cette énergie permet de délester le générateur et d’économiser jusqu’à 3% de carburant selon le cycle de conduite.